Le Journal d’un vieil homme
Votre Vote:
Allez, voter en premier!
319 Vues

Le Journal d’un vieil homme

(2015)

Réalisé par :

Bernard Emond,

Acteurs principaux :

Marie-Ève Pelletier, Marie-Thérèse Fortin, Paul Savoie,
Nicolas, médecin et homme de science célèbre, est atteint d'une maladie incurable et sait qu'il va mourir. Vieillissant, insomniaque, mal marié à une femme plus jeune que lui, père d'une adolescente qu'il ne comprend pas, la seule chose qui le rattache à la vie est l'affection de sa fille adoptive, Katia. Mais Katia, dans la trentaine, a abandonné le métier de comédienne et se débat dans une profonde mélancolie. Nicolas est impuissant devant son désarroi. Lui qui a consacré toute sa vie à ses travaux scientifiques, il se rend compte qu'il est passé à côté de l'essentiel et qu'il lui manque comme un élément de liaison qui ferait de (sa) vie un tout. Confronté aux grandes questions de l'existence à travers l'angoisse de Katia, il se rend compte qu'il est aussi démuni qu'elle devant le vide de sa propre vie et l'imminence de sa mort. Mais on aime jamais en vain et "toute confiance, toute tendresse se survivent." (Éluard).
1- Veuillez choisir votre lecteur préféré dans la liste [ ≡ Lecteurs : ]
2- Si la vidéo ne se lance pas, vous devez désactiver votre ad-block ou bien changer de lecteur
  • Commentaires
  • Détails
  • Résumé & Détails

    Regarder Le Journal d'un vieil homme en Streaming HD gratuit

    Le Journal d'un vieil homme est un film Québecois,
    Realisation par Bernard Emond, en 2015 Avec Marie-Ève Pelletier, Marie-Thérèse Fortin, Paul Savoie,

    Histoire du film : Nicolas, médecin et homme de science célèbre, est atteint d'une maladie incurable et sait qu'il va mourir. Vieillissant, insomniaque, mal marié à une femme plus jeune que lui, père d'une adolescente qu'il ne comprend pas, la seule chose qui le rattache à la vie est l'affection de sa fille adoptive, Katia. Mais Katia, dans la trentaine, a abandonné le métier de comédienne et se débat dans une profonde mélancolie. Nicolas est impuissant devant son désarroi. Lui qui a consacré toute sa vie à ses travaux scientifiques, il se rend compte qu'il est passé à côté de l'essentiel et qu'il lui manque comme un élément de liaison qui ferait de (sa) vie un tout. Confronté aux grandes questions de l'existence à travers l'angoisse de Katia, il se rend compte qu'il est aussi démuni qu'elle devant le vide de sa propre vie et l'imminence de sa mort. Mais on aime jamais en vain et "toute confiance, toute tendresse se survivent." (Éluard).

    // Les commentaires sont fermés pour le moment!